Tendances

C’est l’année du travail flexible – améliorez vos accords cadres dès maintenant

Le travail flexible a la côte. Les résultats, issus de l’étude commanditée par Regus, ont révélé que 41% des entreprises placent la flexibilité dans leur politique salariale cette année en raison de la demande accrue du personnel. 63% des sondés affirment également que de nos jours, lorsqu’ils acceptent un emploi, celui-ci doit leur laisser de la flexibilité.

Si vous cherchez à améliorer l’équilibre vie personnelle – vie professionnelle de vos employés, voici quelques éléments à prendre en compte lors de la révision de vos politiques d’entreprise.

Rendez vos politiques d’entreprise encore plus flexibles : si vous ne proposez actuellement que des horaires de bureau, il pourrait être temps d’aller plus loin et d’offrir l’option télétravail. Les entreprises estiment que 43% de leurs salariés exigeront de pouvoir travailler à distance cette année. Ces chiffres atteignent jusqu’à 55% en Allemagne et 52% au Brésil.

N’oubliez pas les détails : il est important de s’assurer que vos salatiés comprennent exactement ce que chaque terme de votre politique d’entreprise signifie, et ce qui est attendu d’eux s’ils décident de profiter de cette flexibilité ou non. Faites-leur tout savoir des protocoles qu’ils devront adopter, quels équipements la société fournira et, le cas échéant, comment leur nouvel arrangement de travail pourrait affecter la façon dont ils paient leurs impôts.

Planifiez à l’avance : en plus d’expliquer comment un employé peut avoir la possibilité de devenir flexible ou de travailler à distance, votre politique d’entreprise doit préciser pourquoi un candidat pourrait ne pas être éligible à la mise en place de ce nouveau mode de fonctionnement. Cela peut être justifié par n’importe quelle raison – il peut être un élément essentiel dans votre bureau – ou son rôle peut nécessiter plus de supervision. Il est important de décrire vos méthodes d’évaluation afin que vous ne puissiez pas être accusé de discrimination plus tard.

Informez vos employés : si la flexibilité est un mode de travail nouveau pour votre entreprise, assurez-vous que tout le monde comprendra comment cela fonctionnera. Vos équipes de management pourraient alors craindre un impact négatif sur la productivité, mais c’est là que la recherche et la formation aideront à les rassurer. Un changement de cadre –– que ce soit à la maison ou dans un bureau –– peut améliorer la productivité.

Commencez par essayer quelques jours : permettre à votre personnel de travailler à distance pour une journée par semaine avant de leur offrir des opportunités à temps plein peut les aider à évaluer si cela fonctionnera pour eux à long terme. Cela vous donnera également, ainsi qu’à vos équipes de management, une chance de vérifier qu’ils sont toujours aussi productifs qu’habituellement tout en les laissant s’habituer à travailler dans un environnement différent.